Le métier de Manager de Transition | Interview vidéo de Philippe Renault- DG/DAF

Philippe Renault lors de son interview

Interview écrite résumée | Le Manager de Transition

Qu’est-ce qu’un manager de transition ?

Un manager de transition est un dirigeant expérimenté, qui apporte pendant un temps donné son expérience à une entreprise confrontée à un enjeu inhabituelle de son parcours et son fonctionnement : crise de solvabilité/rentabilité, conduite du changement, changement de périmètre ou vacances d’un poste.

Le principe du manager de transition, c’est qu’il est là temporairement. Par conséquent, sa mission consiste en grande partie à créer sa propre inutilité.

La manager de transition n’est pas nécessairement issue du secteur dans lequel s’exercera sa mission. C’est quelqu’un qui peut venir d’un secteur extérieur et dans certains nombres de cas, c’est plutôt un atout. Parce que ça donne un œil neuf et ça permet d’apporter une vision différente quand on fait la conduite du changement, ce n’est pas inutile.

C’est quelqu’un qui a une expérience professionnelle significative, qui est souvent surdimensionné par rapport à la mission pour pouvoir s’y adapter et être efficace le plus rapidement possible.

C’est par définition quelqu’un qui est capable de comprendre et s’adapter vite, de délivrer rapidement.

Et plus que ça, au-delà de l’expérience professionnelle, la pratique et l’expertise métier. Le manager de transition, c’est aussi un état d’esprit :

C’est quelqu’un qui aime pouvoir se succéder du challenge nouveau dans sa vie professionnelle, qui est capable de se mobiliser très rapidement, qui est capable de communiquer, de prendre le contact avec les équipes, qui est capable de mobiliser de manière efficace et rapide.

C’est quelqu’un qui est capable de garder le stress qui l’affecte à distance et qui peux avoir un bon sens de l’humour.

Selon vous, Le sens de l’humour est-il important en mission ?

Oui. C’est important parce qu’on arrive en général dans un contexte de stress. Dans un contexte dans lequel on a des équipes qui sont désorientées, parfois sidérées. 

En particulier, quand on est dans un contexte de crise et que le sens de l’humour ça permet non plus de subir les circonstances, mais de montrer qu’on prend la main. De montrer qu’on ne se laisse pas submerger, mais que de manière efficace, on s’efforce effectivement de faire face.


Et puis c’est mobilisateur le sens de l’humour. Ça aide à créer un esprit d’équipe autour d’un projet. 

Partagez cet article sur vos réseaux

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Vérifions ensemble si votre problématique nécessite une mission de transition
Retour vers le haut