Intégration d’une PME dans un Grand groupe suite à un rachat | Interview vidéo de Florence GALASSO

Photo de Florence GALASSO qui est l'intervenante de cette interview

Interview écrite résumée | Directrice financière

Quelles sont les problématiques généralement rencontrées à la suite d’un rachat d’entreprise ?

Les défis varient selon le positionnement lors du rachat, que ce soit du côté du groupe acquéreur ou de la PME rachetée. Cependant, les problématiques demeurent similaires : Intégrer une entreprise de petite taille dans un grand groupe et harmoniser les processus. Cela nécessite une stratégie d’entreprise cohérente ainsi que des outils systèmes appropriés pour garantir cette harmonisation. 

Un aspect crucial est celui de l’équipe, surtout dans les secteurs financiers où la stabilité est primordiale. Les équipes, en particulier les comptables, peuvent rencontrer des difficultés face au changement. Il est donc essentiel de les accompagner et de les rassurer pour relever ce défi. 

Quels sont les chantiers prioritaires à mettre en place suite au rachat ?

Les priorités pour une PME intégrée dans un groupe sont : 

  1. Respect des délais de reporting du groupe : Adapter l’organisation de la PME pour répondre aux délais plus stricts du groupe.
  2. Anticipation des informations : Les équipes doivent anticiper les besoins en formations plutôt que de se contenter de rapporter les faits.
  3. Mise en place des processus du groupe : Intégrer les processus du groupe tout en tenant compte des contraintes spécifiques à la PME, comme les différences en termes d’effectifs et de systèmes d’information.
  4. Alignement des équipes : S’assurer que les équipes adoptent les méthodes et les pratiques du groupe.
  5. Intégration des systèmes d’information : Rendre les systèmes d’information de la PME compatibles avec ceux du groupe, voire les intégrer directement.

Comment garder les collaborateurs motivés après un changement dans l’organisation ?

« L’humain est essentiel dans toute organisation, surtout dans les équipes supports, car ce sont les personnes qui permettent d’atteindre les objectifs, tels que les reportings. » 

  • Inclusion dès le départ : Intégrer les équipes dans la réflexion sur l’appropriation des processus du groupe dès le début, en tenant compte des contraintes spécifiques de la PME. 
  • Participation aux décisions : Impliquer les équipes dans les décisions concernant les systèmes d’information, qu’il s’agisse de les changer, de les intégrer ou de les adapter pour communiquer avec ceux du groupe. 
  • Rassurer les équipes : Rassurer les employés sur leurs compétences, la pérennité de leur poste, et leur rôle malgré l’intégration dans un grand groupe. 
  • Accompagner les équipes en les incluant dans la réflexion et en leur offrant des opportunités de formation pour combler les éventuelles lacunes de compétences et évoluer avec l’entreprise. 

Comment gérer les collaborateurs de son équipe bouleversés et réfractaires au changement ?

Il est essentiel de rassurer et d’accompagner les membres de l’équipe, en renforçant leurs compétences. Si cela ne suffit pas, les aider à trouver un emploi où ils pourront s’épanouir est nécessaire.
Dans un grand groupe,
créer des synergies implique parfois de laisser partir ceux qui sont trop perturbés par le changement. Accompagner ces transitions favorise l’équilibre organisationnel et le développement professionnel des employés, renforçant ainsi les synergies au sein du groupe pour atteindre les objectifs communs. 

Avez-vous des conseils à donner pour réussir l’intégration de l’entreprise suite à son rachat ?

L’étape primordiale est de planifier en amont de l’acquisition. Entre la décision et l’acte d’achat, généralement entre six mois et un an s’écoule, offrant une marge pour une réflexion approfondie sur l’intégration. Cette réflexion doit impliquer les deux parties : le groupe envisageant l’intégration de la PME qu’il acquiert, et la PME envisageant son rachat par le groupe. Le groupe doit chercher des moyens de faciliter l’intégration, envisageant des solutions plug and play pour une intégration rapide et harmonieuse.  

La PME, elle, doit mener la réflexion et se demander : Comment je peux y arriver le jour où je suis rachetée ? Cela permet aux équipes de digérer plus lentement le rachat. 

Partagez cet article sur vos réseaux

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Vérifions ensemble si votre problématique nécessite une mission de transition
Retour vers le haut